Email : Password :
L'info du jour :
Liens visités récemment












L'Europe ne veut pas d'un étiquetage trompeur

Du côté des consommateurs - Alimentation
Date : 15-02-2012
Share
La commission de la santé du Parlement européen a rejeté fin janvier une proposition législative qui visait à assouplir les règles d'étiquetage des produits allégés ou "light".

En séance plénière, les eurodéputés pourraient désormais renvoyer le projet à la Commission, une procédure peu courante pour l'assemblée.

En résumé, la proposition initiale, qui a donc été recalée par les députés européens, aurait permis, en cas d'acceptation, à l'industrie alimentaire d'étiqueter un produit comme "moins gras" ou "moins sucré" pendant une durée d'un an après la modification de la recette, à condition que la réduction de graisse ou de sucre soit supérieure à 15%.

Or, les députés ont estimé que cet assouplissement risquait d'induire les consommateurs en erreur, voire de les tromper, notamment au regard des règles existantes sur les aliments pauvres en sucre, graisse ou sel. "La proposition de la Commission européenne apporte plus de confusion qu'autre chose. Dire qu'un produit contient moins de matières grasses, sans préciser par ailleurs qu'il contient beaucoup de sucres ou de sel, embobine le consommateur qui croit acheter un aliment bon pour sa santé", a justement résumé la députée écologiste Michèle Rivasi.

La commission de la santé a voté contre le texte par 45 voix contre 15 (et trois abstentions). Le rejet de la proposition par le Parlement européen renvoie donc ce texte de la Commission européenne à la case départ. "Je suis content que le Parlement européen veille aux intérêts des consommateurs qui doivent pouvoir acheter en connaissance de cause", s'est réjouit Matthias Groote, président de la commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire au parlement européen.

Dans la résolution adoptée, qui recommande le rejet du texte, les députés estiment que la proposition de la Commission aurait pu décourager les entreprises de reformuler leurs produits dont la teneur en glucides, sels et lipides serait sensiblement réduite.

Pour rappel, le CRIOC a déjà à plusieurs reprises attiré l'attention sur les failles de l'étiquetage alimentaire et les allégations parfois trompeuses (notamment en terme de santé) que l'on y retrouve. Rappelons que la loi actuelle interdit les fausses allégations et oblige le fabricant à apporter la preuve scientifique de l'allégation qu'il met en avant. Il est également interdit de dire qu'un produit prévient ou guérit une maladie. De même, il est interdit d'induire le consommateur en erreur (réglementation sur la publicité).

Les étiquettes regorgent aussi de pictogrammes dont la signification n'est pas toujours évidente pour le consommateur. Et si certains logos apportent bel et bien une information concrète, beaucoup ne sont en revanche que de la poudre aux yeux.

Le CRIOC rappelle à ce sujet qu'une information claire et sans équivoque demeure un droit fondamental du consommateur. Or, dans ce domaine, il reste pas mal de pain sur la planche...

Thèmes préférés
ALIMENTATION Allégation de santé Assurances ARNAQUES Assuétude Baromètre de la consommation Banques BIEN MANGER CONSOMMATION Consommation durable CRISE Culture Distribution Droit de la consommation Eau ECONOMISER FETES FINANCES BANQUES ASSURANCES HOBBY Internet Jeunes et consommation Jouet Jeu Label Logement LOISIRS Marketing News Nutrition PANIER DE LA FAMILLE Pouvoir d'achat Pratiques commerciales PRIX Santé Sécurité SENIORS Services Publics Soldes Télécoms TIC
L'image du jour
Le chiffre
19 000 Les données européennes sur les accidents montrent que dans l'Union européenne, chaque année, 19 000 enfants de moins de 14 ans souffrent de blessures causées par des lits superposés.
Beaucoup d'accidents évitables avec des produits destinés aux enfants
Lire la suite
Forum conso
Bjr, J'ai mis une annonce pour un bien sur le bon coin. j'ai eu des contacts que je trouve ...
Pour tout litige relatif à la consommation en France, vous pouvez vous adresser à la DGCCRF ...

bjr, j'ai un compteur bi horaire. tarif nuit de 22h à 7h. Suite à de nombreux efforts d'économie ...
Bonjour madame, Pour toute question relative à l’énergie, vous pouvez prendre contact avec la ...

Infos consommateurs
Le projet de directive européenne tabac :éviter que les jeunes commencent à fumer
Un vif débat sur la nouvelle directive tabac (2012/0366 COD)(1) de la Commission Européenne est en cours au sein du Parlement Européen. Le CRIOC ...
Achats in game : l'amitié comme moyen de paiement
Des achats in game sont des achats supplémentaires que font des joueurs pendant un jeu en ligne ou via une application en ligne. Souvent (mais pas ...
Lire la suite
Abonnez-vous gratuitement
Vrai / Faux
Les boissons gazeuses sont des ennemies de la digestion.

Vrai - Faux